photo-graphique. L’usage de la photographie permet de prélever un élément particulier de l’environnement ou du prétexte choisi, un élément retenu parce qu’il s’inscrit ou résiste avec évidence au propos que je suis amenée à élaborer. Il déclenche alors de la matière à dessiner qui revisite la photographie ou lui fait écho.

recherche. Si la couleur rouge est une constance dans mon travail, elle n’est pas toujours très docile, j’essaie de l’apprivoiser, de la diriger, de la contrôler et très justement elle prend parfois une place que je ne lui avais pas préparée.

découvrir
découvrir
découvrir
découvrir
interventions graphiques in-situ

in-situ. Très vite le travail se mesure à la proportion des lieux.  Les installations relèvent d’une monstration qui prend d’assaut le regardeur. Celui-ci pourra malgré tout se retrouver à un autre moment dans l’intimité et le recueillement de la petite dimension.
S’inscrire dans l’échelle du paysage ou dans celle des espaces fermés n’est pas la même prise de risque. Hors les murs, l’œil définira les limites toujours plus loin que la surface définie au sol.

in-situ

photo-graphique

recherche

in-situ, expositions
vers la page d'accueil
installations in situ, expositions
estampes et gravures
livres d'artistes, de dialogue avec les poètes, livres correspondances
Résidences d'artiste
bibliographie : presse et catalogues d'expos
des éditeurs qui publient Martine Lafon
actualité Martine Lafon, expositions, résidences, installations
Martine Lafon tisse sa toile
contacter Martine Lafon

## Martine Lafon ## in-situ-expositions ## estampes ## livres d’artistes ## résidences d’artiste ## lire ## éditeurs ## actualité ## liens ## contact ##

site conçu et fabriqué dans les ateliers de Déda@le multimedia ## backlinks ##
Suivez-moi sur Facebook